apnée du sommeil
Santé & Bien être

Ronflement et apnée du sommeil

Se réveiller en pleine nuit car, on a la sensation de manquer d’air est un incident habituel pour nombre de personnes. Et qui n’a pas écouté avec un air amusé ou les sourcils froncés, son époux ou un proche ronfler? Ce sont en fait des signes, voire des syndromes de l’apnée du sommeil, un trouble de la respiration nocturne qui affecte la moitié des plus de 60 ans.

Comment définir l’apnée du sommeil?

Ronfler pendant le sommeil indique un manque d’air. Les bruits qu’on entend sont en fait les sons de l’air inspiré se frottant contre des blocages. Des interruptions de respiration de 10s à 60s peuvent même arriver. Les efforts fournis par le malade pour respirer ne sont pas suffisants dans ce cas.

Ronflement apnée du sommeil est une maladie peu connue. Pourtant, elle favorise des maladies cardiaques, des maladies artérielles, des dépressions ou toute forme de régressions dans la vie du patient.

Comment savoir si l’apnée du sommeil atteint une personne?

Les signes suivants devraient vous alerter : des ronflements de plus en plus bruyants et fréquents, plusieurs réveils nocturnes par nuitée, des sueurs et des envies nocturnes d’uriner plusieurs fois. Les insuffisances ou arrêts respiratoires peuvent se répéter jusqu’à 30 fois par heure.

Le malade a une grande envie de dormir pendant la journée, car ses heures de sommeil sont perturbées par les troubles respiratoires. Il manque de lucidité et de concentration, son mémoire lui fait défaut. La fatigue lui gagne tous les matins.

Quelles sont les causes probantes des syndromes de l’apnée du sommeil?

Le surpoids et l’obésité méritent d’être cités en premier. Les blocages d’air respiré sont constitués de graisses, la plupart du temps. Les muscles peu toniques de la gorge sont aussi responsables de ces difficultés respiratoires.

Le visage étroit, les cavités nasales susceptibles de se boucher rapidement sont autant de causes favorisant cette maladie. Le cerveau en sommeil qui perd le contrôle des muscles respiratoires est aussi à l’origine des apnées pendant le sommeil.

Comment procéder au diagnostic de l’apnée du sommeil?

On peut dépister cette maladie par l’observation du malade endormi dans un laboratoire de sommeil. Ainsi, on peut avoir le cœur net s’il souffre à cause des obstructions ou de la perte du contrôle respiratoire par le cerveau. Il s’agit l’enregistrement polysomnographique.

Ses respirations peuvent faire le sujet d’une analyse approfondie, tout comme le volume d’air respiré et le taux d’oxygène dans le sang, les pouls du cœur, l’état de ses ronflements ou encore la position du malade.

Comment soigner cette maladie du sommeil?

On peut avoir trois types de soins de l’apnée du sommeil. On peut faire disparaître les apnées en fournissant continuellement de l’air au malade à l’aide d’un masque nasal. Le malade n’aura pas ainsi de peine à respirer. C’est le traitement par pression positive continu.

Si ce traitement échoue, il reste le port de dentier nocturne qui dégage le fond de la gorge et les chirurgies de correction anatomique. Le spécialiste peut alors recommander l’ablation des amygdales ou une luette qui gênent la respiration.

Paul

Hello je m’appelle Paul, je suis un passionné d'informatique et je souhaite partager ma passion avec vous a travers mon blog. J'ai donc décidé de créer quickleak.org. J'espère que vous apprécierez le contenu de mes articles. Je fais en sorte que vous puissiez trouver des contenus intéressant donc n'hésitez pas a me dire si vous voulez que je parle d'un sujet en particulier. Bonne lecture a vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *