Qu’est-ce que l’acier damas ?
Actu

Qu’est-ce que l’acier damas ?

L’acier damas est généralement utilisé dans la coutellerie traditionnelle. Mais quelle est la particularité de cette matière et quelle valeur ajoutée apporte-t-elle à votre couteau ? Découvrez ici tout ce qu’il faut savoir concernant l’acier damassé.

Histoire de l’acier damas

L’acier damas, acier damassé, Damast, ou encore acier plié sont des termes  utilisés pour désigner deux types d’acier bien distincts aux apparences particulières.

D’abord, il y a le wootz qui a été découvert en Inde en l’an -300 avant JC. Le wootz est caractérisé par sa haute teneur en carbone et se distingue par son aspect moiré. Cet acier s’utilisait notamment pour la fabrication des lames d’épée. La matière disparut avec son savoir-faire dans le courant du 17e siècle.

Il y a ensuite le damas de corroyage. Ce terme a été utilisé à partir du 19e siècle et désigne un alliage d’acier hétérogène afin d’obtenir des nuances aux traits plus ou moins complexes. D’un point de vue visuel et en surface, le damas de corroyage ressemble à s’y méprendre à l’acier damas wootz. Aussi, le wootz ayant complètement disparu de la surface de la Terre, le damas représente essentiellement les damas de corroyage.

Les couteaux en acier damas

Il faut savoir que l’acier damas a gagné son titre de noblesse en étant inscrit à l’inventaire du patrimoine culturel immatériel. Forgé dans les règles de l’art, le couteau damas est composé de plusieurs couches d’acier qui seront ensuite assemblées pour donner une lame compacte.

Au cours du processus de fabrication, l’acier damassé est chauffé dans un brasier. Le carbone est ainsi dispersé sur tout l’acier. Replié sur lui-même pendant plusieurs opérations, le carbone finira par durcir ce qui donnera au couteau sa résistance inégalée et des motifs toutes aussi uniques les unes que les autres.

À noter que les couteaux damas les plus utilisés sont aujourd’hui originaire du Japon. En effet, le pays a su préserver l’art et la tradition ancestrale de la fabrication du couteau considéré comme une œuvre d’art.

Les célèbres modèles de couteaux en acier damas japonais sont très prisés par les grands chefs cuisiniers du monde entier pour leur authenticité, leur qualité et leur précision de coupe. On peut par exemple citer le couteau damas Sashimi/Yanagabi. Il s’agit d’un long couteau qui ne s’aiguise que d’un seul côté. La lame tranchante et rigide peut enlever la peau du poisson sans l’abîmer.

Vous avez aussi le couteau damas Gyoto ou couteau à bœuf qui est caractérisé par une lame plate avec un angle de bord de 15 degrés. Il est utilisé pour tailler des pièces de viande volumineuse. Sachez par ailleurs que le prix d’un couteau de cuisine damas avoisine les 49 euros et peut atteindre les 200 euros, en fonction de la marque et du modèle.

L’entretien de l’acier damas

Préférez la pierre à affuter au fusil à couteau pour entretenir le tranchant de la lame de votre couteau damas. En effet la pierre à affuter préservera la netteté de votre lame sans en changer l’angle d’aiguisage. Pour le nettoyage, il vous suffit de passer votre lame sous une éponge chaude et de l’essuyer ensuite avec un torchon propre. Vous garderez ainsi les motifs dans leur état pendant plusieurs années.

Paul

Hello je m’appelle Paul, je suis un passionné d'informatique et je souhaite partager ma passion avec vous a travers mon blog. J'ai donc décidé de créer quickleak.org. J'espère que vous apprécierez le contenu de mes articles. Je fais en sorte que vous puissiez trouver des contenus intéressant donc n'hésitez pas a me dire si vous voulez que je parle d'un sujet en particulier. Bonne lecture a vous !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *