C'est quoi être misophone ?
Santé & Bien être

C’est quoi être misophone ?

La misophonie est une maladie dont la découverte est attribuée à 2 professeurs de l’université des États-Unis vers les années 2000. Être misophone, c’est avoir des sentiments ou comportements négatifs en présence de sons spécifiquement gênants, qui pour les personnes normales sont de simples bruits.

Les misophones sont dérangés par les sons de la bouche

Un grand nombre de misophones sont exaspérés par les sons produits par la bouche. Le raclement de la gorge, la toux, la mastication, la déglutination ou les claquements de la langue les conduisent à avoir des comportements agressifs. Ces crises de misophonie prennent lieu au moment des repas le plus souvent.

Des patients de la misophonie racontent leur calvaire lorsqu’ils déjeunent ou dînent en famille. Jamais ils n’ont pu finir leur assiette. Les uns doivent s’équiper d’écouteurs pour masquer les sons qui les rendent malades. Les autres ont dû mastiquer ou avaler des nourritures de façon bruyante pour atténuer leur malaise.

Les misophones sont sensibles aux bruits des entourages

Des collégiens racontent qu’ils sont devenus misophones en entendant les cliquetis des stylos, les froissements des pages de livre ou les tics tacs de la montre murale. Le fait que les bruits se font entendre plusieurs fois au milieu d’un grand silence rend leur réaction plus violente que jamais.

Et il peut être question de bruits ordinaires : ceux d’une personne qui traîne un peu plus les pas que les autres ou des assiettes et des ustensiles de cuisine qui se touchent. Les autres sont vraiment sensibles et gênés même par les bruits des cils lorsqu’une personne bat des paupières. 

Les misophones : comment ils sont pris en charge ?

Des patients de la misophonie sont arrivés à contrôler leur trouble. Comme ils ont vécu avec la misophonie depuis leur enfance, ils ont trouvé les moyens de contourner leur souffrance ou colère. Écouter de la musique et mettre des casques anti-bruits pour fuir les bruits exaspérants sont les options les plus choisies.

Les uns s’isolent en se retirant dans des endroits plus tranquilles loin des bruits du voisinage et de la grande ville. Les autres préfèrent en parler aux spécialistes du trouble : les psychologues, les ergothérapeutes ou des audiologistes. Ces derniers peuvent vous aider à remonter aux origines du trouble. Ils peuvent s’assurer aussi que vous ne souffrez pas de troubles ou d’anomalies d’audition par exemple.

Quelques thérapies pour soulager les misophones

La thérapie cognitive et psychologique aide les misophones à adopter une attitude différente face aux sons qui les gênent. Les thérapeutes encouragent les patients à partager leurs problèmes ou leurs malaises avec leur famille. Il est aussi judicieux de fréquenter des plateformes sur les misophones et y trouver plus d’informations.

Une application connue sous l’appellation « Dozier Trigger Tamer App » peut baisser les réactions violentes en présence des sons déclencheurs. Elle assiste le cerveau à baisser sa trop grande sensibilité au son, en général. On peut également utiliser des bruits doux enregistrés sur des larges bandes pour atténuer l’effet des sons déclencheurs.

Paul

Hello je m’appelle Paul, je suis un passionné d'informatique et je souhaite partager ma passion avec vous a travers mon blog. J'ai donc décidé de créer quickleak.org. J'espère que vous apprécierez le contenu de mes articles. Je fais en sorte que vous puissiez trouver des contenus intéressant donc n'hésitez pas a me dire si vous voulez que je parle d'un sujet en particulier. Bonne lecture a vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *